b.cyclo du VCPM
Accueil Le club Sections Organisations
Forum Les pros Actions Sociales Partenaires
  Continentale
    Accès site LPM
  Equipe Espoirs
    Présentation
    Effectif
    Calendrier
  Equipe Juniors
    Présentation
    Effectif
    Calendrier
  Equipe Cadets
    Présentation
    Effectif
    Calendrier
  Equipe Minimes
    Présentation
    Effectif
    Calendrier
  Vente Matériels
  Contact


Les bosses du 13


La Six Saintes

   Espace privé
Nom d'utilisateur :

Mot de passe :

Untitled document

VOYAGE ITINERANT GERS et PERIGORD 2016

Cyclotourisme

 

L’équipe FFCT de Gérard BLANCHARD et Fabien PAGANELLI entreprend un séjour itinérant.

 

Le Tour du Gers et Périgord 830 km et 8700 m de dénivelée.

 

                                    Départ pour Toulouse train et voiture.

Lundi                    13 juin  Toulouse – Thoux                                               51 km                307 m

Mardi                14 juin  Yhoux - Montesquiou                                       72 km              1174 m

Mercredi           15 juin  Montesquiou - Condom                                    77 km                900 m

Jeudi                16 juin  Condom -  Villeneuve sur Lot                            82 km                913 km

Vendredi          17 juin  Villeneuve sur Lot - Bergerac                            67 km                768 m

Samedi             18 juin Bergerac - Montignac                                        83 km                755 m

Dimanche         19 juin  Montignac – Collonges la Rouge                       61 km                880 m

Lundi                20 juin  Collonges la Rouge – Sarlat la Canéda              61 km                704 m

Mardi               21 juin  Sarlat la Canéda – Rocamadour                       60 km                891 m

Mercredi           22 juin  Rocamadour – Cahors                                      71 km                521 m

Jeudi                23 juin  Cahors – Castelsarrasin                                    74 km                574 m

Vendredi          24 juin  Castelsarrasin – Toulouse                                65 km                224 m

Retour Marseille train et voiture

 

Participants :


         Cyclos :        Daniel Ottavi – Gérard Blanchard – Fabien Paganelli – Jean

                                    Mercier – Pierre Bouquet – Odile et Michel Rodriguez –

                                     

                           

         Accompagnants :

                            Marie Claude Blanchard – Anne Marie Paganelli.      


Journal de Bord

 

Lundi 13 juin

Départ train : Odile, Marie-Claude, Michel et Gérard embarque à Saint Charles aux alentours de 8h.

Ce jour, jour de grève, quelques perturbations sur les voix des gares les plus importantes, le train arrive à Toulouse

avec 40 mn de retard.

 

Départ Minibus : Anne-Marie, Daniel, Jean, Pierre et Fabien ; debout 4h15, chargement du camion 06h, départ 7h

en direction de Toulouse et con.

Jusqu’à l’arrêt café dans la haute Garonne tout et Ok après la pluie se mêle au spectacle et nous réparons provisoirement un essuie-glace.

Arrivée à Toulouse et après avoir trouvé une place de parking, nous attendons quelques minutes l’arrivée des SNCF

« sur neuf cinq fainéants ».

L’équipe se retrouve autour d’un casse-croute chez Paul. Après le café direction le minibus pour nous préparer et mettre nos tenues de Pommier, soudain grosse averse, tout le monde à l’abri.

A poil au bord de la route afin d’enfiler nos couches culottes.

 

Toulouse – Thoux :51  km

Ce jour, le chauffeur de ces dames c’est Gérard qui marquera quelques arrêts pour encourager les cyclos.

Nous empruntons dès le départ la V80 « vélo route Toulouse-Bordeaux » au bout de quelques kilomètres nous bifurquons en directions de Blagnac, longeons la société Airbus parle piste.

Au bout de cette piste, nous bifurquons sur celle du Grand Gabarit réservée aux cyclistes et transport des pièces des airbus. A Levignac nous retrouvons la route de thoux et arrivons au camping à 19h20.

Ce trajet c’est déroulé sous des averses et avec un vent à décorer un bœuf, obligé parfois de mettre pied à terre.

Tout le monde se retrouve au camping guidé par Santiago et Gérard.

Le soir au dîner confit, gratin et glaces sauf pour Jean et… dodo.

 

Mardi 14 juin

Thoux - Montesquiou : km 78  m

Le chauffeur de ces demoiselles c’est Fabien. Départ 9h00. Départ réel 09h30

Direction Cologne, superbe bastide, quelques photos et nous filons sur Mauvezin.

Autre bastide , pause- café,  arrêts photos .par de petites routes vallonnées à souhait, nous traversons St Antonin , Nougaroulet

Et rejoignons la grande route après Moèplaisir ; pour entrer dans Auch. Belle vue générale, puis montée vers la grande place vers la cathédrale . pique-nique dans le jardin , juste  terminé qu’il se met à tomber une rabasse. Copieux ! nous trouvons refuge dans un bar pour le café . éclaircie qui nous permet de roder autour de la cathédrale et d’aller voir d’Artagnan sur l’escalier monumental (escalier en travaux, grue). Nous demandons notre route pour Montesquiou. un boulanger à la retraite, qui a travaillé à Montesquiou, nous indique le chemin , et avec un petit sourire nous dit que cela monte. Rien que la cote du cimetière

Et on transpire. Suivront celles nous menant chemin de Barran, chemin de Saintes avec des pourcentages de 15% et plus .dans la traversée du lieu dit Embats. Jolie petite chapelle et nous prenons à gauche direction Barran. Porte fortifiée, maisons à colombages ,photos. Nous continuons vers l’Isle de Noé, son clocher tors, son château et cette vielle dame qui nous tient la bavette gentiment. Nous gagnons Montesquiou, la dame nous avait dit « monte es quiou » en effet, nous faisons le tour des remparts du village et gagnons notre camping de l’Anjou : aimable accueil et repas préparé » maison » délicieux. La soupe servie la pluie commence pour forcir durant une moitié de la nuit.

 

Mercredi 15 juin

Montesquiou – Condom ; 80  km       

Départ 09h30 . belle montée pour atteindre Bassoues, donjon, halle en bois que l’on traverse pour suivre vers Lupiac

La ville de naissance de d’Artagnan . arret mécanique pour Fabien, et café pour tout le monde. Pluie,  Par de bons vallonnements sur de petites routes ,nous suivons Eauze. Au lieu dit «Ladhouil haubert » un chien surgissant d’une maison fera chuter Pierre = fémur cassé, il est dirigé vers Auch. Nous  déjeunerons à Eauze . l’après midi ,beau temps  nous visiterons Montréal-et oui- puis Larresingle. Par un bon raidard -20%-nous gagnerons le camping.

Apéro local offert et l’orage se déclenche le temps que nous dinions à la grande tablée avec 3 randonneuses sur le chemin de st Jacques ..

 

Jeudi 16 juin    

Condom – Villeneuve sur Lot : 85 km

Départ du camping par un beau soleil, la France a gagné au foot ! visite rapide aux quatre mousquetaires  de Condom, la cathédrale st Pierre, le cloitre. Un peu galère pour en sortir cause les infos contradictoires

De nos informateurs. Retraversons le pont sur la Baïse et superbe route plate jusqu’à Moncrabeau ; il fallait bien s’attendre à quelque montée rude pour franchir la colline. Francescas, petite bastide où nous prendrons le café et reprise du vélo direction  « le Saumont » .1ere grosse pluie, roulons vers Calignac- en haut d’une butte- nous resterons jusqu’à Agen sur la départementale , plus roulante et en préservant nos forces pour le programme de l’après-midi. Pique nique après le passage d’Agen ,pont sur lequel nous attendaient A  Marie, M Claude et Fabien, le chauffeur du jour.

Le café pris, nous poursuivons vers Pont du Casse, St Arnaud, la croix blanche où Daniel crève pour la 2ème fois de la roue arrière, au pied de la montée. Aussi nous faisons celle-ci sous le déluge dans des pentes à 9/10%. La postiere nous indique la direction à suivre pour rejoindre Villeneuve sur Lot par un itinéraire vélo. Mefiance petite route détrempée pour finir par une descente à 11%. Au premier rond point , le déluge redouble, et nous gagnons le centre ville où nous retrouvons nos accompagnants.l’hotelier nous conduit au garage à vélos et propose de faire sécher ce qui peut l’etre pour dedemain matin.la douche chaude et le confort de la chambre d’hôtel ravigoteront les cyclos .

Vendredi 17 juin           

Villeneuve sur Lot – Bergerac :80 km

9h00 départ de l’hôtel direction Bergerac. Départ sous le soleil et peu à peu le temps se couvre. Visite et café à Monflanquin « magnifique village ».

Au départ le temps se couvre et nous ramassons un orage, Daniel chute sur plaque de boue sans gravité.

Nous continuons notre chemin et direction villeréal pour le casse-croûte a l’abri comme bien entendu.

Le groupe repart pour une nouvelle aventure et hop, il pleut sur mon vélo. La pluie s’intensifie Odile, Gérard et Jean s’abritent mais Fabien continue de rouler « mouillé pour mouillé ».

Nous retrouvons notre véhicule à Issigeac, petit ravitaillement et direction les vignes de Montbazillac, visite du château et dégustation. En passant à La Conne de la Garde, quelle conne et quelle bosse.

Arrivée à 17h00 au camping.

 

Samedi 18 juin 

Bergerac – Montignac : 85 km

Petit dej chacun chez soi dans son mobil-home. Départ 09h10 direction Sarlat. Nous restons sur la d660 quelques km avant de récupérer la d37 jolie petite route qui nous mènera vers Couzes , moulin de la papeterie, et continuons par Varennes ,1ere à gauche- nous dit un habitant. Oh là ça grimpe fort, petite route en surplomb de la Vézère  et nous retrouvons A marie , M Claude et Fabien à Lalinde. nous suivons Pontours, Badefols et Cales - bosse hors catégorie plus un gros déluge   où nous perdons ½ heure à quelques croisements sans indication pour les gens de passage . Retrouvons nos accompagnants à Le Buisson, pour le pique-nique du mi-trajet.

La café pris ,à peine 500m  et nous subissons  un 2ème déluge copieux avant l’embranchement de Limeuil.

Les routes vallonnées nous feront traverser Limeuil , les Eyzies, st Léon sur Vézère, pour nous amener à Montignac, jolie petite bourgade pour les photos de demain. Arrivée au camping sous le soleil, douche et apéro sauf qu’une nouvelle rabasse nous oblige à gagner le bungalow.

 

Dimanche 19 juin         

Montignac – Collonges la Rouge : 75 km    

Après le petit déjeuner départ tranquilou pour Montignac, petit tour de ville et vlan direction Collonges la Rouge.

Nous démarrons sous la grisaille et la fraicheur sur une route à peu près plane ,nous prenons à droite dit Michel  et…400m plus loin ,nous nous retrouvons sur un chemin de terre aie ! première bosse Santiago nous indique direction Colly, petite hésitation et nous continuons tout droit. Grosse bévue, nous sommes perdus dans la nature, on demande notre route, on relance Santiago. J’entends à Gauche direction St Amand de Coly et son abbaye, encoure un bug mais une grosse bosse et descente sur une magnifique abbaye. Je suis à l’arrière, petit arrêt le groupe disparait. Sortie de St Amand appel téléphonique l’équipe est devant, Daniel pense que je suis devant et je me trouve seul dans la nature. Je prends sur  La Cassagne, puis Solajour, toujours personne . Le groupe de Gerard prend le même direction  La Cassagne , mais suit direct Ladornac  et Chavagnac, lieu de rendez vous.800m avant nous retrouvons Fabien à la terrasse d’un resto, le sandwich à la main, cause hypo. Pas le temps de finir , il embraye avec nous et tout le monde se retrouve pour le casse croute après 2h30 d’attente pour nos accompagnantes. Toutes nos excuses. Petit crachin le temps du repas, aujourd’hui pas de café, nous filons vers le lac de Causse. Daniel crève roue arrière, réparation. Nous gagnons le belvédère des Chasteaux, belle grimpée  et là, c’est mon tour :  roue arriere à plat, mais on a quand même les photos.

C’est repartit  , toujours en montées, descentes par Noailles, Noailhac, beaux villages et Monplaisir avec, étant restés sur la d158 une montée dans les 11,12% interminable aujourd’hui pour nous amener à Collonge la Rouge. La douche prise, nous prenons le minibus pour un tour de village et le resto du soir- menu fête des pères. 22h00 retour au camping . !! journée sans pluie à souligner, fatigue quand même pour tous.

 

Lundi 20 juin    

Collonges la Rouge – Sarlat la Canéda : 67 km  

Petit déjeuner dans les bungalows : chacun chez soi mais avec de copieuses tartines grâce aux provisions que nous a généreusement prodiguées Anne Marie et Marie Claude

Un premier arrêt café à Martel après une première crevaison de Daniel.

Nous roulons tranquillement vers Souillac pour une déjeuner

Daniel crève pour la deuxième fois de la journée et la cinquième fois depuis le départ ; plus de chambre à air de rechange : vélo dans le camion et Daniel copilote de Fabien.

Arrivée à l’hôtel 1 heure avant l’ouverture de la réception. Nous en profitons pour essayer de trouver l’origine des crevaisons. Après d’infructueuses recherches nous « rustinons » un peu et la chance fera peut-être le reste

Visite à pied de la ville place de la cathédrale, maison natale de La Boëtie et la place aux canards. Vers

Repas du soir dans un  petit restaurant sympathique, nous en profitons pour chambrer un peu la serveuse qui se prête au jeu.

Mardi 21 juin    

Sarlat la Canéda  – Rocamadour : km   

Beau temps au petit dej. Itinéraire modifié avec 2 possibilités. Le trajet suit la Dordogne en direction de Souillac aussi : soit nous reprenons la voie verte comme la veille après-midi, soit nous prenons la petite route rive gauche. Daniel préfère la seconde, lui évitant de passer sous le tunnel ferroviaire désaffecté et peu éclairé.

Pause - café à st Julien de Lampon. Nous suivons une jolie petite route et ratons le croisement vers Lamothe .Nous sommes quitte pour une variante de 8km. Belle montée régulière pour le pique-nique à Payrac  . Belle Marianne au fronton de l’hôtel de ville . Nous pénétrons dans le parc régional des Causses du Quercy, sous la chaleur, pour gagner Rocamadour. Après l’installation au camping, nous irons visiter la cité de Rocamadour. sûr il faut la voir !

 

Mercredi 22 juin           

Rocamadour – Cahors : 77 km

Peti dej au camping avec de patrons sympa, petit camping mais sympa.

Nous démarrons sous un beau soleil avec un petit vent de face qui nous amène un peu de fraîcheur.

Jean mène le groupe, le rendez-vous pour le café est annulé, pas de bar dans les patelins.

Gérard qui est le conducteur ce jour nous informe qu’ils nous attendent à Labastide- Murat pour le piquenique. Un panneau indicateur affiche La Bastide à 8 km.

Arrivée à Labastide-Murat 38 le km pour le casse-croûte et dans la foulée le café et vite direction Cahors par la voie la plus rapide.

Un petit tour à Laroque erreur de pointage openrunner, un peu de recherche et nous retrouvons le Camion devant l’hôtel. Douche, bibine, repas et dodo.

 

Jeudi 23 juin    

Cahors – Castelsarrasin : 85 km 

Nuit et petit dej à l’hôtel, départ sous un beau soleil. Erreur de sortie, on prend le premier pont venu pour traverser le Lot au lieu du pont Valentré. La suite se traduit par la voie de la D6 au lieu de la D620. Ce qui perturbe le groupe et le rendez-vous pour le café. Un peu égaré nous demandons notre chemin et donnons rendez-vous au véhicule à Fontanes pour le casse-croûte. Nous demandons à un bar si il peut nous accueillir moyennant bien entendu les boissons, pour une fois c’est un refus. Le Casse-croûte est pris dans le parc du lavoir, sur une table et à l’ombre.

Il fait toujours aussi chaud et nous décidons de ne pas prendre de café au bar. Le minibus nous accompagne jusqu’au pied de la cote de Lafrançaise et nous ramène sur la bonne route, plus un dernier ravitaillement en eau qui et le bienvenu. Pendant ce lape de temps, coup de chaleur pour Fabien et en grosse difficulté pour passer la moindre bosse ; une crevaison pour Gérard ; la connaissance d’une jeune Anglaise qui nous enrhume dans une bosse.

Nous attaquons la cote de Lafrançaise dernière difficulté du jour toujours sous un soleil de plomb mais heureusement avec de l’ombre.

Arrivée au croisement Moissac- Castelsarrasin nus prenons la direction directe pour l’hôtel. Petite erreur car par Moissac c’était peut-être plus rapide.

Après quelques kilomètres Gérard nous demande de rejoindre Moissac ou le camion nos attend, Jean et fatigué, Odile également et nous filons directement Castelsarrasin. Arrivée à 50 m des chambres nous nous installons au bar devant une pinte d’un liquide doré.

Retrouvaille de l’équipe à l’hôtel et au restaurant pour un cassoulet programmé avec les amis de Daniel.

 

Vendredi 24 juin           

Castelsarrasin – Toulouse : 65 km 

Temps gris pour cette derniere demi-étape . Jean mène le réveil musculaire avec prudence. Pas de difficulté sinon les stops en haut des intersections route/ écluses. Je prends le relais pour la seconde heure. Nous croisons, non pas la maison bleue mais la péniche bleue. P lus loin lors de la pause technique, Michel ira à la maraude de quelques abricots. Nous rentrons dans Toulouse sans problème et retrouvons le groupe pour le resto du midi. Se joignent à nous Genevieve et Marc ,2 ex-pommiers installés dans le sud-ouest.  Fabien  , Anne -Marie, Daniel et Jean reprennent le mini-bus pour Marseille et nous autres le train pour st Charles. On se retrouvera chez Fabien pour que chacun reprenne son vélo et son bagage.

 

Conclusion :

Nous remercions le Vélo Club la Pomme pour sa participation à la logistique.

L’équipe remercie Marie-Claude et Anne-Marie pour leur dévouement sur la totalité du parcours.

Les cyclos remercient également les conducteurs et les accompagnatrices qui ont permis à tous de trouver leurs bagages dans leurs chambres et ce à chaque étape.

 





Retour >>>



Rechercher sur le site
 

















Plus d'infos >>>


© 2012 - www.veloclublapomme.com